Prendre racine

Zelda Guilbaud
lire la suite

Heading

This is some text inside of a div block.
lire la suite

Pierre Clastres et la quête primitive : domination, anarchie et Seconde mort

Meltem Kutahneci-Roger
lire la suite

Puissances de l’invisible et habitations poétiques du vivant :autour des inventivités subjectives caribéennes et diasporiques

lire la suite

Prendre racine

Zelda Guilbaud
lire la suite

Des violences corrélées à la condition d’exilé.e.s au fondement des problématiques de santé mentale : expériences de non-accueil en France et traumatismes liés à l’émigration

Camille Gardesse 
lire la suite

Autour de la notion juridique de vulnérabilité en droit d’asile européen et français

Isabelle Lendrevie
lire la suite

Décoloniser le musée

Discussion avec Françoise Vergès, Livio Boni et Lucie de Saint Blanquat
lire la suite

Le corps comme crypte de la violence : enseignements de Veena Das sur la fonction cicatricielle du silence

Boris Chaffel
lire la suite

Le dispositif « Perm psy » de Médecins du Monde

Françoise Labes
lire la suite

Reterritorialiser l’intime

Catherine Perret
lire la suite

Prolongements contemporains (et inattendus) de Wilhelm Reich

Discussion avec Houria Bouteldja, Sophie Mendelsohn et Selim Nadi
lire la suite

Le cas, l’écoute, la mémoire : trois pratiques psychanalytiques  potentiellement anticoloniales

David Pavón-Cuéllar
lire la suite

Le temps du malaise : la temporalité coloniale

Derek Hook
lire la suite

Autour de la notion de haine de soi juive

Simon Assoun et Sophie Mendelsohn
lire la suite

Afro-pessimisme et noirceur

Frédéric Baitinger
lire la suite

Journée d’étude sur l’exil : du concept juridique de vulnérabilité à la fonction cicatricielle du silence dans l’exposition à l’extrême violence.

Proposée par Catherine Perret et Boris Chaffel
lire la suite

Malika Mansouri, Voix d’adolescents 2005 / 2023, retour sur les soulèvements de juillet

Malika Mansouri, Elias Jabre
lire la suite

Présentation de l'ouvrage "Psychanalyse du reste du monde - Géo-histoire d'une subversion"

Sophie Mendelsohn, Livio Boni
lire la suite

L'Algérie, entre fétichisation des Pères de la patrie et confiscation du présent - Entretien avec Samir Toumi autour de "L'effacement"

Livio Boni
lire la suite

Le gandhisme à l'épreuve de la psychanalyse (IV) L'expérience de la guerre et la traduction des techniques de soi en technologies politique

Livio Boni
lire la suite

Le gandhisme à l'épreuve de la psychanalyse (III) Gandhi en Afrique du Sud : de l'interpellation raciale à la construction d'un corps collectif

Livio Boni
lire la suite

Rencontre avec Etienne Balibar

lire la suite

Enquête sur le « racisme comme structure psychique d’Etat » - 2

Sophie Mendelsohn
lire la suite

Stase et turbulence : avec Édouard Glissant, un Autre autrement situé dans la Relation

Boris Chaffel
lire la suite

Le gandhisme à l'épreuve de la psychanalyse (II) Identification à l'autre et dés-identification par « restance » : les années de formation de Gandhi à Londres (1888-1891)

Livio Boni
lire la suite

Enquête sur le « racisme comme structure psychique d’Etat » - 1

Sophie Mendelsohn
lire la suite

Le gandhisme à l'épreuve de la psychanalyse (I) Introduction: jalons pour une lecture matérialiste

Livio Boni
lire la suite

‍Phénoménologie de l’extrême violence et cartographie onirique: Al-Buss, camp de réfugiés palestiniens (Sud-Liban)

Sara El Daccache
lire la suite

Rencontre avec Patricia Janody autour de son livre "L’odeur de Mayotte"

lire la suite

Le surmoi (post)colonial entre hypertrophie imaginaire et mise en échec symbolique : deux cas de figure entre Inde et Algérie

Livio Boni
lire la suite

Le rôle de la psychanalyse dans la déconstruction du racisme à la brésilienne

Andréa M. C. Guerra
lire la suite

Manifeste pour une psychanalyse décolonisée

Andréa Guerra
lire la suite

Psychanalyse sous occupation: pratiquer la résistance en Palestine

Lara Sheehi, Stephen Sheehi
lire la suite

Le collectif de Pantin

Depuis septembre 2018, le collectif de Pantin qui est ouvert à quiconque souhaite s’associer à sa proposition, a entrepris de questionner l’incidence de la race dans l’exercice psychanalytique :  qu’est-ce qu’une telle prise en compte peut changer à nos manières de penser et d’expérimenter cliniquement l’inconscient ?

L’exploration de cette question requiert d’examiner sous différents angles la manière dont la subjectivité est affectée par des situations de domination racialisée, qu’il s’agisse du contexte explicite de la colonie ou de celui, plus implicite, de la postcolonie.

En mobilisant le concept, central pour la psychanalyse, de sujet de l’inconscient, on s’efforce également de repérer les opérations souvent invisibles au premier abord, par lesquelles chacun participe à son insu à en entretenir la logique.

Ne pas désolidariser le mensonge dont se soutiennent des régimes de violence et la puissance opératoire du démenti logé au cœur de la vie intime pourrait être une manière d’ouvrir l’horizon commun à la psychanalyse et aux théories critiques de la colonialité et de la race, et de rejouer autrement l’articulation de la psychanalyse avec l’anthropologie, la philosophie politique et les théories du genre.

Publications récentes

Toutes les publications